Quelques éléments, peu de couleurs dans une surface divisée en cases régulières.

Je déplace ces éléments, ces couleurs à l'intérieur de cette surface plane à laquelle je peux donner du relief.

Avec ce peu d'éléments, le jeu de l'infini s'installe. Une oeuvre en amène une autre, ouvrant de nouvelles perspectives,
des possibles s'affichent encore et encore.

Parcours productif, constant et vivant.

Juin 1999
Diaporama