Un schéma à partir de la diagonale, une idée plastique comme une autre.
Avec ce schéma que je divise, partage, bouscule et préserve plus ou moins, j'ai la volonté de m'inscrire dans une construction, une ossature, charpente intime de l'oeuvre à venir.
Besoin d'un centre pour que le développement puisse exister et créer le mouvement.
La couleur, les couches du dessus, du dessous, la fluidité ou l'épaisseur de la peinture, tout ce langage plastique permet des variations infinies, des surprises....
Diaporama